• ♪[A l'heure actuelle, j'ai mis mes cicatrices en quarantaine mais j'aimerais qu'on se souvienne que derrière mes balafres se cachait une reine... Ouais, j'crois bien qu'a l'usure elles m'ont eu, mes putain d'blessures. Je vis dans mes poèmes, parce que les maux ont fait de moi cette sale gosse à problèmes. ]
    [Y'a des millions de gosses qui meurent et que moi j'chiale mes kilos en trop de graisse et de beurre.][Franchement, je comprend rien au bonheur, à chaque fois que j'y goûte je finis toujours en pleurs. ]♪


    "J'ai cette putain d'envie de fuir, de quitter un peu la terre pour quitter ce qui peut me nuire"
    Ouais..Mais la seule chose qui me bouscule c'est mon corps comparé à une majuscule.
    Elle ne me manque pas, non parce que j'ai découvert qui elle était. Ce n'est pas ce qu'elle est vraiment, qui me manque... C'est ce à quoi j'ai crus, le mensonge que j'ai gobé, la fausse personnalité qu'elle s'était créer, qui me manques.
    Mensonges qui fait naître un sourire, ou vérité qui fait couler des larmes.. ? 
    -

    J'ai le sentiment que lorsqu'on est enfin heureux la vie, elle, n'est pas contente; je ne sais pas si c'est de la jalousie ou bien une punition qu'elle nous inflige mais la vie doit être vraiment malheureuse pour vouloir nous descendre aussi bas. Elle rappelle toujours nos démons à nous. Des vieux, ou bien des nouveaux qu'elle aura créer elle-même. Serait-ce une punition ? Mais quel aurait été notre crime ? Le fait d'avoir voulus être, enfin, heureux ? Ou le fait d'avoir découvert qu'elle n'était pas un si joli cadeau ? 




  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :